Skip to main content

Adhérer à l'UE

L'adhésion à l'Union européenne est un processus complexe qui prend du temps. Lorsqu'un pays candidat remplit les critères d'adhésion, il doit mettre en œuvre la législation de l'UE dans tous les domaines.

Tout pays satisfaisant aux critères d'adhésion peut poser sa candidature. Ces critères, appelés «critères de Copenhague», concernent l'économie de marché, la démocratie, l'état de droit et l'adoption de la législation européenne, y compris l'euro.

Le pays candidat soumet sa candidature au Conseil, qui demande à la Commission d'évaluer sa capacité à remplir les critères de Copenhague. Si la Commission rend un avis favorable, le Conseil adopte un mandat de négociation. Les négociations sont alors officiellement lancées et se déroulent chapitre par chapitre.

Les négociations prennent du temps, car les pays candidats doivent intégrer dans leur droit national un très grand nombre d'actes législatifs européens. Ils bénéficient pour cela d'une aide financière, administrative et technique durant la période de préadhésion.

Pays candidats

Ces pays ont déjà commencé à «transposer» (ou intégrer) la législation européenne dans leur droit national:

Candidats potentiels

Les pays candidats potentiels ne remplissent pas encore les conditions requises pour adhérer à l’UE:

  • Bosnie-Herzégovine
  • Kosovo*
    * Cette désignation est sans préjudice des positions sur le statut et est conforme à la résolution 1244/1999 du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi qu'à l'avis de la CIJ sur la déclaration d'indépendance du Kosovo.