Skip to main content

Histoire de l’Union européenne 1990-1999

Une Europe sans frontières

1993 marque le lancement du marché unique, caractérisé par les «4 libertés» de circulation des personnes, des marchandises, des services et des capitaux. Les années 1990 voient également naître deux traités: le traité sur l’Union européenne (traité de Maastricht) en 1993 et le traité d’Amsterdam en 1999. L’Autriche, la Finlande et la Suède adhèrent à l’UE en 1995, et un petit village luxembourgeois donne son nom à l’accord de Schengen, qui permettra progressivement aux citoyens de se déplacer dans une grande partie de l’UE sans contrôle aux frontières.

1991 – Éclatement de la Yougoslavie

Dans les Balkans, la Yougoslavie commence à se disloquer. Les guerres qui s’ensuivent font des dizaines de milliers de victimes et se prolongent une grande partie de la décennie suivante.

7 février 1992 – Traité de Maastricht

Le traité sur l'Union européenne est signé à Maastricht, aux Pays-Bas. Il représente une avancée majeure, car il établit des règles claires pour la future monnaie unique, la politique étrangère et de sécurité et une coopération plus étroite dans les domaines de la justice et des affaires intérieures. L’«Union européenne» est officiellement créée par le traité, qui entre en vigueur le 1er novembre 1993.

1er janvier 1993 – Lancement du marché unique

Le marché unique et ses 4 libertés — libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux — sont établis. Des centaines d’actes législatifs ont été adoptés depuis 1986 concernant la politique fiscale, la réglementation applicable aux entreprises, les qualifications professionnelles et d’autres obstacles à l’ouverture des frontières. La libre circulation de certains services est toutefois retardée.

1er janvier 1994 – Création de l’Espace économique européen

L’accord établissant l’Espace économique européen (EEE) entre en vigueur et étend le marché unique aux pays de l’AELE. Aujourd’hui, les personnes, les biens, les services et les capitaux peuvent circuler librement dans les 30 pays de l’EEE (l’EU-27 plus l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège). La Suisse ne participe pas à l’EEE mais a accès au marché unique.

1er janvier 1995 – L’UE compte trois nouveaux membres: l’Autriche, la Finlande et la Suède.

L'Autriche, la Finlande et la Suède adhèrent à l'UE. Les 15 pays de l'UE couvrent désormais la quasi-totalité de l'Europe occidentale.

26 mars 1995 – Mise en place de la libre circulation dans 7 pays

L’accord de Schengen prend effet dans 7 pays: la Belgique, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal et l’Espagne. Les voyageurs peuvent se déplacer dans l'ensemble de ces pays sans contrôle des passeports aux frontières. En 2021, 26 pays font partie de l’espace Schengen, dont l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

2 octobre 1997 – Traité d’Amsterdam

Le traité d’Amsterdam est signé. Il s’appuie sur l’acquis du traité de Maastricht et prévoit de réformer les institutions de l’UE, de renforcer la voix de l’Europe sur la scène internationale et de consacrer davantage de ressources à l’emploi et aux droits des citoyens. Il entre en vigueur le 1er mai 2019.

1er janvier 1999 – Naissance de l’euro

L'euro est introduit dans 11 pays, uniquement pour les transactions commerciales et financières. Les pièces et billets entreront en circulation ultérieurement. Les premiers pays de la zone euro sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal. Le Danemark, la Suède et le Royaume-Uni décident de ne pas en faire partie pour le moment.